International › APA

Sciences, social et économie au menu des quotidiens marocains

Les quotidiens marocains parus ce jeudi consacrent de larges commentaires à la coopération Maroc-AIEA, au programme Villes sans bidonvilles et à la campagne de vaccination anti-Covid-19.+Le Matin+ rapporte qu’un accord désignant le Centre National de l’Energie, des Sciences, et des Techniques Nucléaires (CNESTEN), en tant que premier Centre d’Excellence africain de l’AIEA dans les domaines des Ressources en Eau, de la Protection de l’Environnement et des Applications Industrielles, a été signé au siège de l’Agence Internationale de l’Énergie Atomique à Vienne.

En vertu de cet accord, le CNESTEN devient le seul Centre africain d’Excellence reconnu par l’AIEA, pour la période s’étalant de 2021 à 2025, dans les domaines de la gestion des ressources en eau, de la protection de l’environnement et des applications industrielles au côté des Centres d’Excellence du Japon, de la France, de la Suisse, du Brésil et de la Hongrie, rappelle la publication.

+Assahraa Al Maghribiya+ cite une déclaration de la ministre de l’Aménagement du Territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la politique de la ville, Nouzha Bouchareb qui affirmé qu’un total de 301.914 familles ont bénéficié du programme national « Villes sans bidonvilles » à fin 2020, soit près de 66% des familles concernées après mise à jour de ce programme.

Quelque 152.000 familles attendent leur tour, dont plus de 70.000 sont concernées par des unités réalisées ou en cours de réalisation, a-t-elle précisé devant le parlement.

+Al Alam+ écrit que le Maroc est à deux pas du lancement de l’opération de la vaccination prévue au niveau national. Après la réception d’un premier lot du vaccin britannique « AstraZeneca », composé de deux millions de doses, le premier envoi du vaccin chinois « Sinopharm » est arrivé mercredi, contenant 500 mille doses. Une quantité suffisante, selon l’avis du comité scientifique du vaccin, pour vacciner les personnes concernées lors de la première étape du processus de vaccination.

Le Maroc avait lancé une ligne aérienne avec Pékin pour ramener le vaccin « Sinopharm » via des vols spéciaux, après que le ministère de la Santé ait obtenu les résultats de la troisième phase des essais cliniques de ce vaccin, souligne le journal.

Selon Moulay Mostafa Naji, directeur du laboratoire de virologie de l’Université Hassan II-Casablanca, cité par le quotidien, le Maroc va bientôt amorcer l’opération de la vaccination contre le coronavirus, expliquant que les quantités des vaccins britannique et chinois réceptionnées par le Maroc sont suffisantes pour lancer cette opération.


Commentaire

L’Info en continu
  • Togo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 09.04.2019

Kpalimé

Le gouvernement ambitionne de faire du tourisme l’un des leviers de développement du pays afin que le Togo soit pionnier du secteur touristique dans la…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut