International › APA

Sénégal : politique, éducation et Covid-19 à la Une

Les journaux sénégalais, parvenus ce vendredi à APA, traitent d’une diversité de sujets en lien avec la politique et l’éducation sans oublier l’actualité relative à la pandémie du Coronavirus.« Fin de mandat pour Alioune Badara Cissé » à la tête de la Médiature de la République, annonce Le Témoin, précisant que l’avocat « a terminé hier son unique mandat de 6 ans ».

Le journal rappelle que l’ancien ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur avait été nommé par décret présidentiel à la tête de l’institution le 05 août 2015 pour veiller au bon fonctionnement des administrations de l’Etat, des collectivités locales, des établissements publics et tout autre organisme investi de mission de service public.

Sous le titre « ABC, la fin du +musèlement+ », WalfQuotidien soutient qu’« après la fin de ses fonctions de médiateur de la République qui l’empêchait de faire de la politique, ABC va reprendre du service certainement en se traçant sa propre voie, loin de Macky Sall dont il n’acceptera pas un troisième mandat. »

« ABC out, Demba Kandji arrive », arbore à sa Une Vox Populi arguant que « plus rien ne s’oppose à l’ouverture des portes de la Médiature (au magistrat) ». Le quotidien estime que le président de la République à l’occasion de rectifier le tir après avoir échoué à le nommer en mai 2020 en butant sur l’inamovibilité du médiateur sortant.

La fraude constatée lors du Bac de cette année préoccupe les quotidiens sénégalais. Le Témoin qui consacre tout un dossier à ce fléau révèle que « plus de 100 élèves (ont été) pris en flagrant délit lors du Bac 2021. »

Selon nos confrères, « la triche (est devenu) un sport national (car) au-delà des candidats du Baccalauréat pris la main dans le sac, les cas de fraude à l’identité, usurpation de fonctions, fausses identités pullulent dans notre société. »

SudQuotidien informe que ça « surchauffe dans le Supérieur ». A l’Université Alioune Diop de Bambey (centre), les étudiants ont investi la rue pour de meilleures conditions de travail. Alors qu’à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis (nord), les étudiants ont décrété 24h renouvelables de cessation de toutes activités pédagogiques, signale le journal.

Le même quotidien s’intéresse par ailleurs à l’inscription des primo-votants via la carte d’identité Cédéao et écrit : « l’Etat +convoqué+ à la Cour suprême ». « Relevant que la conditionnalité de cette inscription subordonnée à la Carte d’identité Cédéao viole le droit fondamental de vote, le mouvement Frapp a introduit un recours devant la Cour suprême », écrivent nos confrères.

Seydou Guèye, ministre coordonnateur de la Communication à la Présidence de la République, fait la Une du journal Le Quotidien. L’ancien porte-parole du gouvernement s’exprime sur la plainte contre Dr Babacar Niang et affirme qu’« il faut que cette affaire soit tirée au clair. »

Dr Babacar Niang, parlant de la Crise sanitaire du Covid-19 dans les médias, avait déploré le trafic dans la gestion du matériel des Centres de traitement des épidémies (Cte). A l’en croire, ce matériel public destiné à la lutte contre le coronavirus a été vendu à des établissements privés. Suffisant alors pour que le ministre de la Santé lui serve une plainte afin de s’expliquer sur ses allégations.

Dans sa parution du jour, Le Soleil explique « ce qu’il faut comprendre des vaccins anti-Covid-19 » et liste les bienfaits entre protection contre les cas graves et baisse de la virulence du virus.


Commentaire

L’Info en continu
  • Togo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 09.04.2019

Kpalimé

Le gouvernement ambitionne de faire du tourisme l’un des leviers de développement du pays afin que le Togo soit pionnier du secteur touristique dans la…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut