› Politique

Session par visioconférence: ce que les chefs d’Etats de la Cedeao se sont dit

Tous les chefs d'Etats de la Cedeao ont participé à cette conférence

Les chefs d’Etat des pays de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’ouest (Cedeao) ont tenu hier jeudi une session extraordinaire par visioconférence. Voici les sujets qui ont été abordés au cours de cette conférence.

C’est la première fois de son histoire que les chefs d’Etats de la Cedeao tiennent une conférence par visioconférence, ceci, à cause de la pandémie du coronavirus  qui touche actuellement tous les pays de la Communauté. La session a été présidée par  Mahamadou Issoufou, chef de l’Etat du Niger et président en exercice de la Cedeao.

« Cette conférence à laquelle ont pris part tous les 15 dirigeants des pays membres, a examiné les modalités de lutte contre le COVID-19 dans la région et a décidé d’une approche structurelle coordonnée de riposte tenant compte des réalités et du contexte spécifique de chaque pays. L’examen de la situation de la pandémie du Covid 19 a mis en exergue les difficultés de gestion de cette pandémie et les insuffisances des équipements des systèmes sanitaires en général. Il a aussi mis l’accent sur les conséquences économiques et sociales qui pourraient en découler en statuant sur deux hypothèses à savoir gérer cette pandémie dans le délai du 30 juin 2020, d’une part, et prendre en compte que l’épidémie peut aller jusqu’à fin septembre 2020, d’autre part. Dans chacun des cas, le Sommet a examiné les conséquences qui pourraient en résulter sur le développement économique de la région, les implications budgétaires et les moyens de sortie de crise », informe la présidence de la République du Niger.

 

Ainsi, les Chefs d’Etat ont ainsi de décidé de :

  • Nommer un champion en la personne de Muhammadu Buhari, président de la République fédérale du Nigéria, en vue de chercher les voies et moyens d’une bonne gestion de la pandémie et d’une bonne sortie de la situation.

 

  • Renforcer le Fonds Covid 19 que l’Union Africaine a déjà créé.

 

  • Faire le plaidoyer international pour l’annulation de la dette.

 

  • En ce qui concerne la Guinée Bissau, la Conférence a exhorté le Président de la République de ce pays à nommer un Premier ministre et à mettre en place un gouvernement dans le respect des dispositions constitutionnelles actuelles.


Commentaire

L’Info en continu
  • Togo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 09.04.2019

Kpalimé

Le gouvernement ambitionne de faire du tourisme l’un des leviers de développement du pays afin que le Togo soit pionnier du secteur touristique dans la…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut