Politique › Sécurité

Tentative d’insurrection : d’autres  membres du groupe arrêtés, explications au corps diplomatique

le général Yark Damehane

Le ministre de la Sécurité, le général Yark Damehame a rencontré hier les membres du corps diplomatique à qui d’amples informations ont été données sur le  réseau (dont des membres ont été arrêtés) qui  a tenté une insurrection le 23 novembre dernier à Lomé et à Sokodé.

Ils sont désormais 28 personnes à être arrêtées dans l’affaire de tentative d’insurrection orchestrée le 23 novembre dernier. Selon le ministre togolais de la sécurité, le général Yark Damehame, l’objectif de la rencontre avec le corps diplomatique était d’informer ces derniers de la situation et solliciter leur aide afin de démanteler l’ensemble du réseau, dont certains sont hors du Togo.

« Le gouvernement a tenu à informer le corps diplomatique de ce qui s’est passé dans notre pays le 23 novembre 2019. Un mouvement appelé « Tigre de la révolution » a tenté de déstabiliser les institutions de la République. Ils se sont attaqués aux forces de l’ordre et de sécurité qui étaient en service et ont récupéré leurs armes. Ils ont molesté et poignardé ces agents. Leur objectif était de créer une insurrection armée », a indiqué le Général Yark Damehane.

 



-->

Commentaire

À LA UNE
Retour en haut