Société › Société

Togo : Agbalépédo toujours sous l’eau, Fovi Katakou interpelle Faure Gnassingbé

L’activiste Fovi Katakou, membre du mouvement NUBUEKE, dénonce l’insouciance dont sont victimes les riverains du quartier Agbalépédo qui vivent depuis quelques jours dans une marre d’eau, dû à des eaux de ruissellement causées par les récentes pluies diluviennes.

Il suffira d’un tour dans ce quartier pour comprendre le calvaire de ses pauvres habitants qui peinent à sortir de chez eux pour vaquer à leur quotidien. Les maisons sont inondées, des ateliers se retrouvent dans l’eau et pire une retenue d’eau construite à côté s’avère inutile, puisqu’elle est débordée.

« Si c’est pour violer le droit à la manifestation, le clan GNASSINGBE reconnait l’existence des riverains au Togo. Depuis des années, les habitants, les commerçants, les patrons vivent à Agbalépédo au niveau des rails des pavés (du GTA en allant vers la station) côté droit, sont inondés à chaque saison pluvieuse. Cette année, le phénomène est que malgré un système de retenue d’eau juste à l’autre côté des pavés, les riverains de cet endroit vivent toujours dans l’eau », a pu constater l’activiste Fovi Katakou qui s’est rendu sur les lieux.

A en croire les riverains, les autorités ont envoyé une motopompe pour drainer l’eau vers la retenue d’eau, mais par manque d’essence l’appareil a juste fonctionner pendant 15 min et s’est arrêté, ensuite plus rien. Les riverains sont laissés pour compte, gisant ainsi dans cette eau puante, exposés à un fort risque de choléra, paludisme sans compter les reptiles.

« Nous interpellons les autorités togolaises sur le cas des riverains d’Agbalépédo. C’est une honte d’avoir cet endroit en pleine ville. Tous ceux qui viennent ou vont au nord passe par la station d’Agablépédo voient ce village sur l’eau de Gnassingbé Faure », a ajouté Fovi Katakou.

Et de poursuivre : « Ne soyez pas simplement des experts en arrestations arbitraires, assassinats, pillages, espionnages des activistes et acteurs politiques puis de la société civile. Montrez au moins que vous pensez aux citoyens dans vos soi-disant fief ».

En attendant que les autorités togolaises ne trouvent des solutions à ce problème, les riverains de ce quartier agissent avec les moyens de bord, surtout s’il faut se déplacer, une planche de fortune compte désormais parmi les outils les plus privilégiés.

Source : www.icilome.com

 

Commentaire

Zapping CAN 2019
À LA UNE
Polls

How Is My Site?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut