Eco et Business › Finance

Togo : gestion des finances publiques, une volonté réformiste

Le Togo s’est dotée, Il y a maintenant 9 ans,  d’une stratégie de réformes de la gestion des finances publiques sur un horizon à 10 ans dans l’optique de moderniser la gestion publique et la hisser au niveau des meilleures pratiques et standards internationaux.

En janvier 2015, le Togo s’est également doté d’une feuille de route pour la mise en œuvre du nouveau cadre légal et réglementaire de la gestion des finances publiques issu de la transposition des directives de l’UEMOA.

La volonté réformiste nécessite une meilleure collaboration entre tous les acteurs qui sont impliqués.  Notamment entre ordonnateurs  et agents comptables des établissements publics nationaux.

C’est justement l’objet d’un séminaire organisé lundi à Lomé et ouvert par Kossi Tofio, le directeur de Cabinet du ministre de l’Economie et des Finances.

Une formation qui va dans le sens des bonnes pratiques et de l’harmonisation de la gestion des finances publiques.

Un ordonnateur est un agent d’autorité placé à la tête d’un ministère, d’un établissement public ou d’un service qui a, outre ses fonctions d’administrateur, la compétence du pouvoir de décision financière. Cependant, selon le principe d’indépendance entre les ordonnateurs et les comptables, il n’a pas la compétence de manier directement les deniers publics.

Source : Republic Of Togo

 


Commentaire

L’Info en continu
  • Togo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 09.04.2019

Kpalimé

Le gouvernement ambitionne de faire du tourisme l’un des leviers de développement du pays afin que le Togo soit pionnier du secteur touristique dans la…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut