Société › Société

Togo : l’association des femmes juriste apporte son soutien aux enfants vulnérables

L’orphelinat la Maison de la Providence

L’Association des Femmes Juristes du Togo (AFJT), a procédé vendredi 16 août dernier, à la remise d’un don composé de vivres et d’une enveloppe financière aux enfants abandonnés de l’orphelinat  la Maison de la Providence  de Lomé.

Selon les responsables de cette association,  ce geste s’inscrit dans le cadre de la Journée Internationale de la Femme Africaine célébrée chaque 31 juillet.

Composé de sacs de riz, de pâtes alimentaires, de bidons d’huiles, de boîtes de lait, de sucre,  avec une enveloppe de cent mille (100 000) FCFA remise aux responsables de l’orphelinat.

« Nous avons voulu à travers ce geste, témoigner notre amour à l’endroit de ces enfants qui sont également nos enfants. Nous avons estimé que les enfants orphelins ont également le droit de bien s’alimenter et de recevoir une bonne éducation. L’un des objectifs de notre association est de promouvoir l’éducation de la jeune fille. Et parmi ces enfants, il y a beaucoup de jeunes filles. C’est ce qui justifie notre action », a dit  Me Émilie Azibli, présidente de ladite association.

Jean Koffi Gbodossou le responsable de l’orphelinat, n’a pas manqué d’exprimer sa reconnaissance à l’endroit de cette association .

Créé depuis 2006, l’orphelinat « la Maison de la Providence »  prend en charge une trentaine d’enfants abandonnés dès leur naissance ainsi que ceux, ayant perdu leurs parents.

Rappelons tout de même que,  l’Association des Femmes Juristes du Togo est composée de femmes exerçant dans le domaine du Droit (magistrats, greffières, avocates, huissiers de justice, enseignantes d’Universités, commissaires …). Elle a pour but fondamental la défense des droits de la femme et la fille togolaise.

Source : www.icilome.com

 



-->

Commentaire

À LA UNE
Retour en haut