Société › Société

Togo : le grand banditisme continue son chemin à Lomé et ses environs

Les présumés braqueurs

Deux présumés braqueurs dont l’un blessé par balle ont été arrêtés dans la nuit de samedi 17 août dernier, par une patrouille de la Police Judiciaire au quartier Avénou à Lome.

La Police ne manque pas d’occasion pour montrer sur les écrans des individus qu’on présente comme des présumés braqueurs.

Le feuilleton des deux présumés braqueurs abattus par la Police à Kangnikopé il y a quelques semaines, n’a pas encore pris fin, puisque la Commission nationale des droits de l’Homme (CNDH) est en train de mener une enquête sur le dossier. Mais dimanche, la Police présente deux autres individus, des présumés braqueurs arrêtés au niveau d’Adidogomé.

Il s’agit de Kokou Dogbé et Toussaint Agossi, deux individus de nationalité togolaise, tous des repris de justice. Selon la Police, le nommé Kokou Dogbé a été libéré en janvier dernier après 3 ans de prison pour vol à mains armées et groupement de malfaiteurs. Toussaint Agossi (blessé par balle) a également fait la prison en 2015 pour les mêmes motifs.

Source : www.icilome.com

 



-->

Commentaire

À LA UNE
Retour en haut