Culture › Livres

Togo : « les hommes se cachent pour pleurer », paris le 11 mai 2019 à Kara

Les hommes se cachent pour pleurer

Un nouveau bébé dans le monde de la littérature togolaise : « Les hommes se cachent pour pleurer ». C’est le titre d’un ouvrage présenté au public le 11 mai dernier à Kara.

Paru aux Editions « Awoudy », le roman est d’abord un appel à la protection de l’environnement. Il évoque également les conflits interreligieux, l’authenticité de la foi, l’inculturation, autre autres.

Il est préfacé par Isidore Kpatcha, enseignant chercheur à l’Université de Kara, 2è Université publique du Togo.

Lauréat du Prix littéraire Professeur Nubukpo en 2018, avec l’ouvrage intitulé « Ce jour-là », Ferdinand Paloukiyem Faraba, est le proviseur du collège Chaminade de Kara.


Commentaire

L’Info en continu
Bon plan
Publié le 09.04.2019

Kpalimé

Le gouvernement ambitionne de faire du tourisme l’un des leviers de développement du pays afin que le Togo soit pionnier du secteur touristique dans la…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut