Culture › Livres

Togo : « les hommes se cachent pour pleurer », paris le 11 mai 2019 à Kara

Les hommes se cachent pour pleurer

Un nouveau bébé dans le monde de la littérature togolaise : « Les hommes se cachent pour pleurer ». C’est le titre d’un ouvrage présenté au public le 11 mai dernier à Kara.

Paru aux Editions « Awoudy », le roman est d’abord un appel à la protection de l’environnement. Il évoque également les conflits interreligieux, l’authenticité de la foi, l’inculturation, autre autres.

Il est préfacé par Isidore Kpatcha, enseignant chercheur à l’Université de Kara, 2è Université publique du Togo.

Lauréat du Prix littéraire Professeur Nubukpo en 2018, avec l’ouvrage intitulé « Ce jour-là », Ferdinand Paloukiyem Faraba, est le proviseur du collège Chaminade de Kara.

Commentaire

À LA UNE
Polls

How Is My Site?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut