› Société

Trois chefs de cantons suspendus pour une durée de 6 mois

Trois chefs de cantons suspendus pour une durée de 6 mois

En conseil des ministres, mercredi 13 janvier 2021, le gouvernement togolais a décidé de la suspension pour six mois de trois chefs cantons.

Les chefs cantons Vo koutimé (préfecture de Vo), de Djama et de Glei (préfecture Ogou) sont accusés d’organisation illégale de chefferie traditionnelle. Par conséquent, le ministre togolais de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et du Développement des territoires a suspendu ces derniers pour une durée de six (6) mois.

« Le Gouvernement a saisi cette occasion pour les féliciter pour le rôle essentiel qu’ils jouent dans la préservation de la cohésion nationale et l’adhésion des populations aux politiques publiques. Il les encourage à maintenir ce sens de responsabilité, notamment dans cette période de pandémie », indique le communiqué du Conseil des ministres.

Par ailleurs, des décrets de reconnaissance ont été accordés à 4 chefs canton dont 3 sont désignés par voie coutumière à Pagouda (préfecture de la Binah), Pessare (préfecture de la Binah) et Sessaro (préfecture de Sotouboua).

Pour rappel,  le gouvernement a récemment revalorisé le traitement des chefs canton.

 


Commentaire

L’Info en continu
  • Togo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 09.04.2019

Kpalimé

Le gouvernement ambitionne de faire du tourisme l’un des leviers de développement du pays afin que le Togo soit pionnier du secteur touristique dans la…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut