Santé › Coronavirus

« Xonam » pour signaler les éventuelles violations des droits de l’homme

Le Centre de Documentation et de Formation sur les Droits de l’Homme (CDFDH) a lancé une application mobile dénommée « Xonam ». Dans cette période de confinement dûe à la crise sanitaire liée au Covid-19 où plusieurs bavures et violences ont été perpétrées, c’est la solution qu’a trouvé le CDFDH nous proposons aux citoyens.

Ceci pour permettre aux togolais de signaler les violations des Droits de l’Homme auxquelles ils sont victimes ou témoins. Au-delà du fait de signaler les éventuelles bavures et violations, cette plateforme va permettre à ses utilisateurs d’avoir rapidement accès à des professionnels et organisations des Droits de l’Homme pour être accompagnés.

La plateforme est disponible sur PlayStore et gratuitement téléchargeable. Elle contient la liste des Organismes de défense des droits de l’homme (ODDH) sur toute l’étendue du territoire et par région. En plus de cela, des Divisions des droits de l’homme à proximité de la position de l’utilisateur sont aussi intégrées à la plateforme.

Les togolais sont donc tenus d’adopter cette plateforme numérique pour saisir les institutions et mécanismes pour mettre fin à ces pratiques et obtenir justice.

En rappel, ceci intervient alors qu’il y a deux jours, un jeune homme s’est fait tiré dessus par un policier parce qu’il aurait refusé de coopérer.


Commentaire

L’Info en continu
Bon plan
Publié le 09.04.2019

Kpalimé

Le gouvernement ambitionne de faire du tourisme l’un des leviers de développement du pays afin que le Togo soit pionnier du secteur touristique dans la…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut