International › APA

Zimbabwe : le gouvernement suspend la fédération de foot

Alors que le Zimbabwe est qualifié à la prochaine Coupe d’Afrique des nations, le gouvernement a pris la décision de suspendre la fédération de football pour « fraude et harcèlement sexuel sur des femmes arbitres ».Le ministre des Sports et des loisirs a annoncé la suspension du conseil d’administration de la Zimbabwe Football Association (ZIFA), dirigé par le président Felton Kamambo.

A côté des nombreux échecs sportifs, le gouvernement évoque des allégations de « fraude et de harcèlement sexuel » d’« arbitres femmes » par le personnel technique de la ZIFA.

« Cette décision a été prise à la suite de plusieurs échecs flagrants de la part de la ZIFA, contraires à l’intérêt national », a confié aux journalistes, le président de la SRC, Gerald Mlotshwa, à Harare.

La suspension de la fédération de football intervient quelques jours après la fin de la campagne de qualification pour le Mondial 2022 qui a vu les Warriors finir à la dernière place du groupe G, après un match nul à domicile dimanche (1-1) face à l’Ethiopie dimanche.

Cette sentence tombe à deux mois du coup d’envoi de la Can 2022 au Cameroun. Elle risque de mettre le gouvernement de Harare en conflit avec la Fédération international de football association (Fifa). La réglementation de la Fifa stipule que les fédérations gèrent leurs affaires de manière indépendante, sous peine de se voir bannies de la scène internationale. La Fifa prône la séparation du football et de l’État et interdit toute ingérence des autorités étatiques dans la gestion des associations sportives.

Une éventuelle suspension du Zimbabwe par la Fifa, entraînerait l’exclusion de la bande à Katsande de la prochaine coupe d’Afrique, si le gouvernement ne revient pas sur sa décision. Le Zimbabwe est logé dans le groupe B avec le Sénégal, la Guinée et le Malawi.

Toutefois, l’Etat zimbabwéen n’est nullement ébranlé par cette hypothèse. « Si cela se produit, nous considérerons toujours qu’il s’agit d’une mesure à court terme en ce qui concerne la Fifa et nous en avons besoin » indique le ministre des Sports.

Selon lui, le football zimbabwéen a besoin de « cette opportunité pour se réparer ». « Si cela nous prend un an, deux ans et que nous sommes exclus du football international, je pense que c’est très bien et que tout le monde l’accepte », a déclaré Mlotshwa.

Le Zimbabwe n’a remporté qu’une seule victoire sur les 14 matches joués cette année.


Commentaire

L’Info en continu
  • Togo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 09.04.2019

Kpalimé

Le gouvernement ambitionne de faire du tourisme l’un des leviers de développement du pays afin que le Togo soit pionnier du secteur touristique dans la…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut