Société › Société

Novissi : qu’en est-il des étudiants ?

L’Etat togolais a lancé mercredi dernier le programme de transferts monétaires Novissi. Un programme visant à soutenir les couches vulnérables en cette période d’Etat d’urgence sanitaire au Togo. A peine officialisé, le programme a connu un engouement important. Beaucoup d’étudiants grâce à la maîtrise des nouvelles technologies de l’information et de la communication seraient les premiers à en profiter. Et pourtant, ils ne sont pas éligibles. Qu’en est-il alors de leur cas ?

Pour l’heure, aucune réponse n’est disponible et l’on espère que des avancées vers ces cas pourront voir le jour.

Il faut noter que Novissi est un programme de transferts monétaires visant à soutenir tout citoyen éligible ayant perdu son revenu en raison de l’adoption des mesures de riposte contre le Coronavirus.

Il a pour but de fournir aux personnes et familles vulnérables, des soutiens financiers mensuels, tout au long de l’Etat d’urgence sanitaire décrété par le Chef de l’Etat pour 3 mois.

Le programme s’adresse aux Zemidjans, couturières, portefaix, vendeurs ambulants, Taximen et aux personnes ayant perdus leur gagne-pains à cause du coronavirus et des mesures sanitaires prises par le gouvernement.

Pour bénéficier, il faut être togolais résidant au Togo et avoir une carte d’électeur donnant droit à une somme symbolique de 12.500F pour les hommes et 10.500 F pour les femmes.

Pour les conducteurs de taxi motos, il est prévu exceptionnellement un accompagnement de 20.000 F par mois. Les opérations se font à travers un téléphone portable en composant le *855#.


Commentaire

L’Info en continu
Bon plan
Publié le 09.04.2019

Kpalimé

Le gouvernement ambitionne de faire du tourisme l’un des leviers de développement du pays afin que le Togo soit pionnier du secteur touristique dans la…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut