International › APA

Côte d’Ivoire : une grève annoncée dans l’éducation désamorcée

La ministre de l’Education nationale et de l’alphabétisation, Mariatou Koné a échangé avec une délégation de fondateurs d’écoles privées, confessionnelles et laïques.La délégation était conduite, ce jeudi, par M. Ibrahim Karamoko, le président de la Fédération nationale des établissements privés laïcs et de formation de Côte d’Ivoire (FENEPLACI), qui a exposé les griefs de la faîtière syndicale.   

Les échanges ont porté sur les revendications des organisations syndicales des fondateurs d’établissements privés laïcs et de formation, qui avaient annoncé un mot d’ordre de grève à compter du lundi 14 novembre 2022 dans toutes les composantes du secteur éducation/formation.

Ce mot d’ordre de grève vise aussi l’enseignement technique et professionnel, ainsi que l’enseignement supérieur et le secteur de l’éducation nationale. Mme Mariatou Koné s’est montrée ouverte quant à leurs revendications, mais compte leur faire un retour dans une synergie gouvernementale.  

Au cours de la rencontre qui s’est tenue à son Cabinet, la ministre de l’Education nationale les a exhortés à privilégier la voie du dialogue et les a assurés de sa disponibilité et de son engagement à œuvrer pour le bon fonctionnement de l’école.  

« Au nom de la paix à l’école, je souhaite vivement qu’on se parle pour faire avancer notre système éducatif », a-t-elle insisté, annonçant une rencontre dans les prochains jours avec son collègue de l’enseignement technique et les fondateurs d’établissements.

Les fondateurs ont salué le leadership de la ministre et ses actions pour une école apaisée. Ils ont décidé à travers leur porte-parole de privilégier la voix du dialogue afin que les différents points de revendications soient examinés avec parcimonie.   

« Nous avons parlé de différents points qui nous préoccupent et ensemble nous avons prévu de nous retrouver dans un domaine plus large pour approfondir les échanges que nous avons eus. Le dialogue est engagé et nous allons poursuivre les discussions afin que des solutions soient trouvées à nos problèmes », a dit le président de la FENEPLACI, Ibrahim Karamoko.


Commentaire

L’Info en continu
  • Togo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 15.02.2022

A la découverte du marché des féticheurs

C'est un marché traditionnel situé  dans la ville de Lomé, la capitale du Togo dans le quartier d’Akodésséwa. Il fait à peu près la taille…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut