Santé › Coronavirus

Des agents impliqués renforcent leurs capacités en contact tracing covid-19 à Sokodé

Des prestataires de soins, des agents de santé communautaire et des membres des comités de veille communautaire et de riposte des préfectures de Tchaoudjo, Tchamba et Sotouboua ont renforcé, du 21 au 25 septembre, leurs capacités  en contact tracing pour la lutte contre la propagation de la pandémie du coronavirus.

C’était au cours d’un atelier de formation organisé par le ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique avec l’appui technique et financier du Système des Nations Unies (SNU) au Togo dans le cadre du projet : « Appui des Agents de Santé Communautaire (ASC) et des Organisations de la Société Civile (OSC) à la recherche des personnes contact pour endiguer la propagation de l’épidémie à Coronavirus (Covid-19) au Togo ». A travers cette rencontre, le ministère de la Santé entend amener les participants à être capables d’animer une session de formation  à l’intention des ASC et Comités de Veille Communautaire et de Riposte (CVCR) sur le contact tracing du Covid-19 et la veille communautaire à travers les principes de formation des adultes. Il s’agit également de mettre en œuvre des activités de suivi et supervision des ASC et CVCR sur le contact tracing de la Covid-19 et la veille communautaire.

Les modules inscrits au programme de la rencontre sont l’animation d’une séance de counseling et de causerie sur le Covid-19 : les connaissances de base sur la Covid-19 ; les mesures de prévention et de lutte contre la pandémie ; la mise en œuvre les activités de contact tracing et de veille communautaire.

Le chef de la division Santé Communautaire et des personnes âgées, Naba Mouchedou Abdoukarim a indiqué que malgré les mesures prises par le gouvernement et les partenaires pour endiguer la Covid-19, on assiste depuis plusieurs mois à la propagation de la pandémie dans toutes les régions. Cette situation est causée, selon lui,  par les difficultés de contrôle des flux migratoires et une insuffisance de la stratégie de riposte communautaire qu’il faut renforcer.

C’est dans cette optique, a-t-il dit, que cette rencontre a été organisée pour édifier des structures communautaires pour lutter contre la propagation de la pandémie en vue de protéger la population des 6 districts sanitaires à travers la mise en place d’un mécanisme de veille et de contact tracing. Il a invité les participants à respecter les mesures barrières contre la Covid-19.

Le coordonnateur de programme (UNFPA), Guy Ahialegbedzi, représentant du Système des Nations Unies au Togo, a exprimé sa reconnaissance au ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique pour la mise en œuvre de ce projet.

Le représentant du directeur régional de la Santé du Centre, Dr N’Djao Akawulu a, quant à lui, remercié son ministère de tutelle et le SNU pour le choix porté sur la ville de Sokodé pour abriter cette rencontre malgré le taux de contamination enregistré. Il a ajouté que cette rencontre vient à point nommé pour renforcer les capacités des participants dans la recherche des personnes contacts.


Commentaire

L’Info en continu
Bon plan
Publié le 09.04.2019

Kpalimé

Le gouvernement ambitionne de faire du tourisme l’un des leviers de développement du pays afin que le Togo soit pionnier du secteur touristique dans la…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut