International › APA

Grèce : Arrestation d’un Marocain affilié à Daech

Les services sécuritaires de la Grèce ont procédé mardi, suite à des informations détaillées fournies par leurs homologues marocains de la Direction générale des études et de documentation (DGED) et de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), à l’interpellation d’un ressortissant marocain (28 ans), qui occupait des postes de responsabilités au sein des brigades opérationnelles du groupe terroriste de Daech dans ses bastions traditionnels sur la scène syrienne.Selon une source sécuritaire, l’arrestation du suspect est l’aboutissement de la coordination conjointe et de l’échange d’informations de renseignement menés dans le cadre de la coopération sécuritaire multilatérale, à laquelle ont contribué activement les services sécuritaires marocains et leurs homologues grecs, italiens, anglais et américains, apprend-on de source sécuritaire.

Le pointage du suspect dans la base de données d’Interpol a révélé qu’il fait l’objet d’un mandat d’arrêt international émis par les autorités judiciaires marocaines pour sa présumée implication dans la préparation en vue de l’exécution de projets terroristes et dévastateurs au Maroc à l’instigation de l’ancien porte-parole de l’organisation terroriste Daech.

La même source a souligné que le suspect, surnommé « Abou Mohammed Al-Fateh », avait rejoint les rangs de Daech en Syrie en 2014, avant d’occuper des postes de direction importants dans la soi-disant « Division spéciale » à Dir Al-Zour et dans la soi-disant « police religieuse » ou « Hisbah » dans la Wilaya de Raqqa au centre de la Syrie. Il était également apparu auparavant dans une vidéo documentant le ciblage d’un combattant syrien par une arme militaire, alors qu’il était en flagrant délit, menaçant de combattre ceux qu’il appelait les ennemis de la religion.

Selon les premiers éléments de l’enquête, le mis en cause a pu s’échapper des lieux de combat de Daech en Syrie vers l’Europe, et précisément la Grèce, en utilisant de faux documents personnels et une fausse identité, avant qu’il ne soit identifié et localisé et interpelé dans le cadre d’une opération sécuritaire conjointe.

Les autorités judiciaires marocaines ont été informées de l’arrestation du suspect, et qu’une coordination est actuellement en cours avec les autorités compétentes en Grèce à travers le bureau Interpol de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), pour l’envoi d’une demande officielle d’extradition.

Selon la même source, cette opération sécuritaire réussie, à laquelle les services sécuritaires marocains ont efficacement contribué, témoigne de l’importance de la coopération sécuritaire internationale dans le domaine de la lutte contre le terrorisme, et de la traque des membres des organisations terroristes pour les priver de tout refuge ou base arrière.

Cette opération conjointe illustre également l’implication sérieuse et effective du Maroc dans le maintien de la sécurité et de la stabilité aux niveaux régional et international.


Commentaire

L’Info en continu
  • Togo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 09.04.2019

Kpalimé

Le gouvernement ambitionne de faire du tourisme l’un des leviers de développement du pays afin que le Togo soit pionnier du secteur touristique dans la…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut