International › APA

Santé et économie s’imposent au menu des quotidiens marocains

L’allègement du confinement, l’enquête du Conseil  de la concurrence sur le secteur pétrolier et l’impact de la Covid-19 sur l’immobilier sont les principaux sujets traités par les quotidiens marocains parus ce vendredi.« Bienvenue aux cafés et restaurants », titre +Al Bayane+, qui relève qu’avec la réouverture des cafés et des restaurants, la cloche du déconfinement aura bel et bien retenti, au grand plaisir des citoyens.

En effet, les Marocains, à l’instar de leurs homologues un peu partout dans le monde, s’en vont savourer l’arôme du café raffiné ou encore déguster le délice du menu alambiqué dans leurs coins de prédilection, écrit la publication, ajoutant qu’après plus de trois mois de torture, ils retrouvent leur endroit préféré pour se divertir les sens et se verdir les cours. « Le café est sacré, le café est inévitable, le café est thérapie » lance le journal, citant les habitués de cet endroit.

+Aujourd’hui le Maroc+ note que « le déconfinement progressif est déjà en train de faire des mécontents »,  soulignant que si les autorités doivent rester à l’écoute des remarques et propositions des citoyens et des professionnels, ces derniers doivent également faire preuve de compréhension et surtout d’implication.

C’est le cas notamment du secteur du transport, précise le quotidien, indiquant que les transporteurs des voyageurs devaient reprendre leur activité dès mercredi avec le respect de certaines mesures préventives, jugées trop contraignantes par une partie des professionnels.

Il faut garder à l’esprit que le temps est à la solidarité et au sacrifice en attendant que ce cauchemar prenne fin, prévient-il, affirmant que c’est à ce moment-là qu’il faudra discuter des doléances et propositions.

+L’Economiste+ écrit que le Conseil de la concurrence est sur le pied de guerre. L’allégement des mesures d’état d’urgence sanitaire le 24 juin annonce un retour à la normale du service public. L’enquête sur le présumé cartel des distributeurs de carburant est prête. Le régulateur a envoyé ses griefs définitifs au Groupement des pétroliers du Maroc (GPM), croit savoir la publication, ajoutant que les charges retenues contre l’association professionnelle des pétroliers sont multiples:

« Existence d’une décision d’association d’entreprises et de pratiques concertées ainsi que la collecte, l’échange et la diffusion d’informations commerciales sensibles entre les opérateurs membres du GPM », précise la publication.

+Al Ittihad Al Ichtiraki+ relève que le secteur de l’immobilier, déjà en stagnation depuis des années, est frappé de plein fouet par la crise sanitaire de la  Covid-19. Les dernières statistiques de la banque centrale font état d’un recul du chiffre d’affaires du secteur de 31.2% au premier trimestre de 2020, notamment à cause du recul des livraisons toutes catégories confondues.

Dans la note sur la tendance globale du marché immobilier au cours du 1er trimestre 2020, la Banque centrale et l’Agence nationale de la conservation foncière du cadastre et de la cartographie soulignent, en effet, que la diminution du nombre des transactions résulte des baisses des ventes du résidentiel de 30,6%, des terrains de 28,7% et des biens à usage professionnel de 22,3%. Par catégorie d’actifs, la baisse des prix des actifs résidentiels reflète les replis des prix de 1,2% pour les appartements, de 3,2% pour les maisons et de 4,7% pour les villas.


Commentaire

L’Info en continu
Bon plan
Publié le 09.04.2019

Kpalimé

Le gouvernement ambitionne de faire du tourisme l’un des leviers de développement du pays afin que le Togo soit pionnier du secteur touristique dans la…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut