International › APA

Côte d’Ivoire: des formateurs formés en photovoltaïque

Trente-sept formateurs issus de l’enseignement professionnel ivoirien pour certains et du secteur privé pour d’autres, formés en énergie photovoltaïque, en efficacité énergétique et en soft kills, ont reçu jeudi à Abidjan leur attestation de fin de formation au cours d’une cérémonie présidée par Dr Brice Kouassi, le secrétaire d’Etat ivoirien chargé de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle.

Cette formation s’inscrit dans le cadre du projet dénommé « Formation professionnelle dans les secteurs des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique en Côte d’Ivoire ( proFERE) financé par l’Allemagne.  

« Le projet proFERE a pour objectif de contribuer à l’augmentation de la disponibilité d’une main d’œuvre qualifiée et d’une gestion locale spécialisée sur le marché des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique», a expliqué Dr Brice Kouassi. Il a ajouté que ce projet vise ainsi  « à introduire dans notre dispositif une offre de formation en énergies renouvelables et efficacité énergétique ».  

« Ces attestations matérialisent les nouvelles compétences professionnelles que vous avez acquises. Désormais, vous êtes capables de répondre aux exigences de performances des entreprises en dispensant une formation de qualité en énergie photovoltaïque et efficacité énergétique », a-t-il dit aux bénéficiaires de cette formation. 

Dans le même élan, Zakaria Berthé, le directeur général de l’Institut pédagogique national de l’enseignement technique et professionnel (IPNET) a estimé pour sa part que  « ce programme de formation constitue un saut qualitatif pour notre dispositif de formation ». 

De son côté, Heike Oschmann, la cheffe du projet proFERE, a relevé à son tour, le bien-fondé de ces trois parcours de formation saluant le  « leadership et la disponibilité» du secrétaire d’Etat Brice Kouassi. 

Financé par le ministère Fédéral Allemand de la Coopération économique et du développement (BMZ), le projet ProFERE est mis en œuvre dans deux établissements de formation.

Il s’agit du Lycée professionnel de Jacqueville ( ouest d’Abidjan) et du Centre de formation professionnelle de Korhogo ( Nord ivoirien). Il s’étend sur une période de trois ans, allant du 1er janvier 2019 au 31 décembre 2022. 


Commentaire

L’Info en continu
  • Togo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 09.04.2019

Kpalimé

Le gouvernement ambitionne de faire du tourisme l’un des leviers de développement du pays afin que le Togo soit pionnier du secteur touristique dans la…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut