› Politique

Décentralisation : des bras de fer entre pouvoir et opposition en perspective

Eric Dupuy

Comme on pouvait s’y attendre, des points de divergences entre les Maires et le gouvernement commencent déjà à pointer du nez. Ceci  depuis l’adoption en Conseil des ministres du projet de création du district autonome du grand Lomé. Ce district qui sera dirigé par un gouverneur et dont dépendront plusieurs mairies de Lomé est très mal vu par des élus de l’opposition qui menacent déjà.

L’ANC, le parti de Jean pierre Fabre est le premier parti politique à se prononcer officiellement sur la création du district de Lomé. Le maire de la commune de golfe 4 qui est le président du parti ne s’est pas encore prononcé sur ce sujet, mais c’est son porte-parole qui s’en est chargé. Selon Eric Dupuy qui a été reçu ce jeudi sur la radio Nana Fm, ce district autonome du Grand Lomé est une « imposture et une insulte ». « On vide le pouvoir des maires de Lomé au profit d’un gouverneur. Les maires n’ont plus de pouvoir », a-t-il déclaré. Le porte-parole de l’ANC ne s’est pas seulement contenté de dénoncé la création de ce district. Il a également promis un bras de fer entre son président et le pouvoir.

« L’ANC n’a aucune intention de se laisser faire. Jean-Pierre Fabre est un démocrate convaincu. Il n’acceptera pas diriger une commune et de se faire imposer les désidératas d’un gouverneur nommé et soumis au chef de l’État », a-t-il promis.


Commentaire

L’Info en continu
  • Togo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 09.04.2019

Kpalimé

Le gouvernement ambitionne de faire du tourisme l’un des leviers de développement du pays afin que le Togo soit pionnier du secteur touristique dans la…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut