› Politique

Le parti Unir condamne l’attaque des gendarmes par des groupes d’hommes armés

Les responsables du parti Unir à la table d'honneur

Le parti Union pour la République a réagi hier mercredi par rapport aux attaques des forces de sécurités le 23 novembre 2019 à Sokodé et à Lomé.

Lors d’un point de presse hier 27 novembre, Unir a exprimé avec consternation, son indignation vis-à-vis de ces actes odieux. Le parti, au chevet des victimes, n’a pas manqué de rappeler les conditions d’une nation stable.

« Notre préoccupation est d’autant plus grande que ces actes correspondent, dans leur déroulement, à des scenarios préalablement annoncés et largement diffusés via les réseaux sociaux. Nous tenons à exprimer la solidarité de notre parti aux victimes, et souhaitons un prompt rétablissement aux blessés. À leurs familles, le parti Unir adresse un message de sympathie et d’encouragement dans ces moments de dure épreuve. Le parti Unir présente ses sincères condoléances à la famille du gendarme qui a malheureusement succombé à ses blessures. À leurs frères d’armes, le parti lance un appel à la retenue et au maintien, en toutes circonstances, d’un comportement professionnel et exemplaire », a déclaré le secrétaire exécutif du parti, M. Atcholi Aklesso.



-->

Commentaire

À LA UNE
Retour en haut