International › APA

L’ONU Femmes pour une représentativité accrue des femmes aux élections ivoiriennes

ONU Femmes qui veut une représentativité accrue des femmes dans le processus électoral en Côte d’Ivoire, renforce la participation politique des femmes afin de mieux prendre part au développement du pays.

Dans ce contexte, un atelier bilan de l’appui de ONU Femmes à l’inclusion du genre et la participation des femmes aux processus électoraux en Côte d’Ivoire, a été organisé mercredi à Grand-Bassam, à 40 Km au Sud-est d’Abidjan.

Cet atelier vise à « capitaliser les actions que nous avons eues à mener avec l’ensemble de tous les partenaires nationaux aussi bien l’Etat, la société civile que les institutions nationales », a indiqué M. Yacouba Doumbia, responsable des programmes à ONU Femmes.

Cela, dira-t-il, devrait permettre aux femmes d’aborder les joutes électorales à venir, surtout en 2023. De ce fait, cet atelier bilan se veut « l’anti-chambre pour les prochaines élections locales » en Côte d’Ivoire.  

Mme Awa Sylla, conseiller technique, représentant la ministre de la Femme, a fait savoir que l’inclusion de la femme au processus politique fait partie de la vision du chef de l’Etat. En outre,  cela est inscrit dans la Constitution ivoirienne de novembre 2016.

L’Etat de Côte d’Ivoire a édicté en octobre 2019 une loi, accompagnée d’un décret d’application qui favorise la représentation des femmes dans les Assemblées élues. Elle invite les partis et groupements politiques à leur consacrer un taux de 30%.   

Partout dans le monde, la participation des femmes aux processus démocratique et de paix constitue des enjeux et des priorités de développement. ONU Femmes veille à ce que les femmes et les jeunes filles puissent participer sans obstacles à la vie politique et publique.

Pour l’organisation onusienne, c’est une composante essentielle d’une démocratie renforcée. A l’instar de nombreux pays dans le monde, la Côte d’Ivoire s’est engagée au niveau international, régional et national à œuvrer à l’élimination de toutes formes de discriminations.

ONU Femmes ambitionne de contribuer à l’horizon 2025 à l’avènement de systèmes de gouvernance plus inclusifs, responsables et efficaces et disposant de données de qualité. A cet effet, elle entend accompagner les institutions nationales et communautaires à disposer de capacités susceptibles de leur permettre de renforcer la démocratie, la sécurité et la cohésion sociale.

L’ONU Femmes Côte d’Ivoire accompagne un ensemble d’initiatives visant l’engagement politique de haut niveau en faveur de la participation politique des femmes, la disponibilité de cadre légal et la valorisation du leadership féminin dans la gestion des conflits sociaux liés aux élections.

A la suite des élections présidentielles d’octobre 2020 et législatives de mars 2021, l’ONU Femmes Côte d’Ivoire organise cet atelier bilan en vue de la prise en compte du genre dans les processus électoraux liés aux dites élections au regard des différentes initiatives mises en œuvre.  

L’atelier devrait permettre de réaliser le bilan des initiatives accompagnées par ONU Femmes Côte d’Ivoire dans le cadre des processus électoraux de 2020 et 2021, ainsi que les acquis et les leçons apprises, les défis à  court, moyen et long terme à adresser dans la dynamique d’accroissement de la participation politique des femmes au processus électoral . 


Commentaire

L’Info en continu
  • Togo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 09.04.2019

Kpalimé

Le gouvernement ambitionne de faire du tourisme l’un des leviers de développement du pays afin que le Togo soit pionnier du secteur touristique dans la…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut