International › APA

Maroc-Belgique: vers un partenariat stratégique structuré

Le Maroc et la Belgique ont réaffirmé leur volonté d’établir un partenariat stratégique à la hauteur du potentiel des deux pays pour répondre aux défis actuels et futurs.Dans une Déclaration conjointe rendue publique à l’issue des entretiens, jeudi à Rabat, entre le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, et son homologue belge, Hadja Lahbib, en visite de travail au Maroc, les deux responsables ont confirmé leur engagement de renforcer le dialogue et la coopération et ont réaffirmé leur volonté partagée d’approfondir davantage les relations entre les deux pays en vue d’établir un partenariat stratégique à la hauteur des attentes et du potentiel qui existent entre les deux pays, pour répondre aux défis actuels et futurs.

Dans ce contexte, ils sont convenus de tenir un dialogue politique régulier et de structurer le partenariat belgo-marocain dans les divers domaines d’intérêt commun, notamment en matière de coopération économique et commerciale, des énergies renouvelables, de sécurité, de justice, de migration et de réadmission et de coopération culturelle, souligne la Déclaration conjointe, précisant que ceci devrait conduire à la tenue à Rabat de la 3ème session de la Haute Commission Mixte de Partenariat.

Les deux ministres, qui ont eu des échanges fructueux, ont souligné l’importance d’une relation stratégique entre le Maroc et la Belgique.

Rappelant le succès de la mission économique conduite par la Princesse Astrid en 2018, les deux ministres ont réaffirmé leur volonté de renforcer et d’élargir les relations économiques et commerciales bilatérales, dans un esprit de partenariat mutuellement bénéfique, notamment dans les domaines de la transition énergétique, de l’hydrogène vert, de l’économie circulaire, de l’économie bleue, de la numérisation et de la santé.

Ils ont souligné leur aspiration à développer davantage les relations économiques et commerciales entre les deux pays, en encourageant les entreprises belges à explorer, suite à la nouvelle loi marocaine sur l’investissement, de nouvelles opportunités d’investissement au Maroc aussi bien au niveau bilatéral que dans le cadre d’une coopération commerciale triangulaire Maroc-Belgique-Afrique.

Les deux ministres ont noté le dynamisme de la coopération interrégionale et intercommunale entre les deux pays qui joue un rôle important pour renforcer davantage la coopération entre le Maroc et la Belgique.

Examinant les défis et enjeux de la migration sous ses divers aspects, ils sont convenus d’intensifier et augmenter la coopération migratoire dans divers domaines tels que le retour, la réadmission et la lutte contre le trafic d’êtres humains.

Les deux ministres se sont félicités de la mise en place d’un Groupe migratoire mixte maroco-belge, dont la première réunion devrait se tenir avant la fin de l’année 2022.

« Notre lutte commune contre l’immigration irrégulière passe par des procédures raccourcies et plus efficaces concernant l’identification et le retour des personnes qui n’ont pas ou plus le droit de séjour, y inclus celles qui ont commis des infractions contre l’ordre public, ou concernant le transfèrement des personnes condamnées afin de purger leur peine dans leur pays d’origine », souligne la même source.

Les deux ministres se sont aussi engagés à améliorer la coopération dans le domaine de la justice, notamment en ce qui concerne la mise en œuvre concrète de la Convention entre le Royaume de Belgique et le Royaume du Maroc sur l’assistance aux personnes détenues et le transfèrement des personnes condamnées, signée à Bruxelles le 7 juillet 1997 et son Protocole additionnel, signé à Rabat le 19 mars 2007.

Ils appuient la convocation, prochainement, d’une réunion entre les autorités centrales des deux pays, en vue de la mise en œuvre concrète des engagements contenus dans cette convention.

Toujours dans le domaine de la justice, les deux ministres sont convenus de poursuivre les négociations sur la révision du traité d’entraide judiciaire, notamment sur l’élargissement du champ d’application de ce traité.

Les deux ministres ont salué le rôle que joue les Marocain(e)s résidant en Belgique, et les Belges résidant au Maroc, en tant que piliers de rapprochement entre le Maroc et la Belgique. A cet effet, ils se sont accordés sur l’importance de promouvoir les actions de coopération culturelle pour renforcer les liens entre les deux pays.

Sur un autre registre, les deux pays ont réaffirmé leur soutien et leur engagement pour le renforcement du Partenariat Stratégique entre le Royaume du Maroc et l’Union Européenne (UE).

Ils ont salué, dans ce sens, l’adoption du Partenariat Vert entre le Maroc et l’UE qui offrira un cadre propice pour le développement d’une coopération renforcée entre les deux parties, indique la Déclaration conjointe.


Commentaire

L’Info en continu
  • Togo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 15.02.2022

A la découverte du marché des féticheurs

C'est un marché traditionnel situé  dans la ville de Lomé, la capitale du Togo dans le quartier d’Akodésséwa. Il fait à peu près la taille…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut