International › APA

Le Maroc et le Tchad signent deux accords de coopération

Le Maroc et le Tchad ont signé, vendredi à Rabat, deux accords de coopération dans les domaines du transport international routier et de la logistique et un Mémorandum d’entente relatif à l’octroi de bourses d’études et de stages au Maroc.Ces accords ont été paraphés par le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, et son homologue tchadien, M. Chérif Mahamat Zene, actuellement en visite de travail dans le Royaume.

Le premier accord relatif aux transports routiers internationaux de voyageurs, de marchandises et de transit vise l’organisation des transports routiers internationaux de marchandises et de voyageurs entre les deux pays ou en transit par leurs territoires.

Le deuxième accord-cadre de coopération ayant trait au domaine de la logistique tend, pour sa part, à établir une approche mutuellement bénéfique pour la coopération dans le cadre du développement du secteur de la logistique dans les deux pays.

Quant au Mémorandum d’entente relatif à l’octroi de bourses d’études et de stages au Maroc, il a pour but de promouvoir davantage la coopération maroco-tchadienne dans les domaines culturel, scientifique, technique et socio-économique, ainsi que dans les secteurs où cette coopération s’avérerait opportune, à travers notamment l’octroi de bourses d’études, l’organisation de stages de formation et de perfectionnement, l’envoi d’experts et l’échange de visites de responsables.

Lors d’un point de presse conjoint à l’issue des entretiens entre les deux ministres, M. Bourita a relevé que la visite du chef de la diplomatie tchadienne a été une occasion pour raffermir les relations solides et historiques liant les deux pays.

Le ministre a indiqué que le Maroc et le Tchad ont convenu de tenir la commission mixte en mars 2022, afin de renforcer le cadre juridique qui, au cours des deux dernières années, a été marqué par la signature de six conventions.

Cette commission mixte, a précisé M. Bourita, sera une occasion idoine pour réunir les hommes d’affaires des deux pays, ajoutant que le secteur privé marocain a une forte présence au Tchad dans divers domaines, notamment le secteur bancaire, les télécommunications, la construction et les infrastructures.

Concernant la question de la formation, le ministre a fait savoir qu’elle a toujours été un élément essentiel dans les relations bilatérales, rappelant que le Maroc a formé plus de 1.000 cadres tchadiens.

« Aujourd’hui, les deux pays se sont mis d’accord pour augmenter le nombre de bourses marocaines accordées aux Tchadiens pour atteindre 150 bourses annuellement dans la formation académique, professionnelle et des cadres », a-t-il fait savoir.

Pour sa part, M. Mahamat Zene a souligné que sa visite de travail dans le Royaume s’inscrit dans le cadre du resserrement des liens bilatéraux et de la consolidation des relations politiques au sujet des questions régionales et internationales d’intérêt commun.

Le Tchad et le Maroc entretiennent d’excellentes relations de fraternité et de coopération de plus en plus renforcées et étendues à divers domaines, conformément aux Hautes Instructions des Chefs d’État des deux pays, s’est-il félicité.

Le chef de la diplomatie tchadienne a souligné avoir passé en revue, lors de ses entretiens avec son homologue marocain, l’état de la coopération bilatérale « constante », tout en saluant avec grande satisfaction son développement « dynamique et diversifié » qui incite à promouvoir davantage les échanges multiformes à tous les niveaux, y compris les consultations politiques.

 Dans ce sens, il a réitéré la volonté du Tchad de donner un nouvel élan à la coopération économique et commerciale avec le Maroc ainsi qu’aux investissements, tout en invitant les opérateurs et acteurs économiques marocains et tchadiens à explorer toutes les opportunités offertes par les deux pays, en vue de concevoir des initiatives et projets d’investissements communs.

 M. Mahamat Zene a aussi fait savoir que de nouveaux accords seront conclus lors de la prochaine réunion de la commission mixte, prévue au Maroc, en vue d’élargir les champs de coopération bilatérale à d’autres domaines non encore exploités.


Commentaire

L’Info en continu
  • Togo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 15.02.2022

A la découverte du marché des féticheurs

C'est un marché traditionnel situé  dans la ville de Lomé, la capitale du Togo dans le quartier d’Akodésséwa. Il fait à peu près la taille…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut