International › APA

Politique et économie au menu des quotidiens marocains

Pas d'image

Les enjeux de la participation du Maroc à la 77ème session de l’Assemblée Générale des Nations Unies et la réouverture prochaine des points de passage de Sebta et Melilla à la circulation des marchandises sont les principaux sujets traités par les quotidiens parus ce vendredi.Abordant les enjeux de la participation du Maroc à la 77ème session de l’Assemblée Générale des Nations Unies, à New-York, +Aujourd’hui Le Maroc+, écrit que tout le long de la semaine que durèrent les travaux de cette Assemblée générale, la team Maroc a disposé d’une « formidable vitrine » pour exposer aux représentants officiels et gouvernementaux, acteurs privés, ONG et autres spécialistes et experts du monde entier tout ce qui s’est fait et se fait encore au Maroc en termes de réalisations et d’avancées dans différents domaines.

Les officiels marocains ont visiblement et pleinement profité de cette fenêtre temporelle pour “porter la voix du Maroc encore plus haut”, estime le quotidien.

Beaucoup de délégations de pays partenaires africains, européens et autres ont profité des à-côtés de l’Assemblée pour réaffirmer et témoigner une énième fois de leur “engagement” pour la solution que le Maroc propose au sujet du Sahara, ajoute-t-il.

Pour sa part, +l’Économiste+ estime que, lors de cette Assemblée générale, “on a assisté à la révélation d’un nouveau Akhannouch”, qui a été “à la hauteur”, devant “les grands de ce monde”.

Face aux chefs d’Etat et de gouvernement et une intervention diffusée à travers les cinq continents, il a bien fait de “démasquer les énièmes manœuvres algériennes” visant à “pilonner, sans y arriver, la solution politique, basée sur l’offre d’autonomie du Sahara marocain”, note le journal.

L’autre dossier important où le chef du gouvernement a remis les pendules à l’heure concerne le rapprochement du Maroc et d’Israël: sur ce dossier, les adversaires du Royaume ont cherché à détourner le sujet pour le présenter comme un abandon des Palestiniens, alors qu’au contraire, cette proximité servira à mieux défendre la cause palestinienne et la solution à deux Etats, soutient-il.

+L’Opinion+, qui s’attarde sur la réouverture prochaine des points de passage de Sebta et Mellilia à la circulation des marchandises, écrit que cette relance devrait être effective à compter du mois de janvier 2023 et sera “régulière” et “ordonnée”.

La réouverture économique de ces points de passage, décidée à l’issue d’un entretien entre Nasser Bourita et José Manuel Albares, en marge de la 77ème session de l’Assemblée Générale des Nations Unies, “est sans aucun doute la manifestation la plus concrète du dégel des relations bilatérales entre le Royaume du Maroc et celui d’Espagne”, relève la publication.

Elle vient couronner l’embellie qu’avait inaugurée la reconnaissance par l’Espagne de la souveraineté du Maroc sur son Sahara au travers de la primauté de son initiative de large autonomie pour ses provinces du Sud, sur toutes les autres options, note-t-il.

Cette reprise qui se veut respectueuse du droit, et surtout de la confiance et du respect mutuel que les deux pays ont décidé d’ériger en ligne directrice de leur partenariat, “scelle donc une volonté franche et commune de mettre fin au phénomène indigne et destructeur de la contrebande”, ajoute-t-il.


Commentaire

L’Info en continu
  • Togo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 15.02.2022

A la découverte du marché des féticheurs

C'est un marché traditionnel situé  dans la ville de Lomé, la capitale du Togo dans le quartier d’Akodésséwa. Il fait à peu près la taille…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut