International › APA

Vers le rétablissement des relations entre le Kenya et la Somalie

Le président kényan, Uhuru Kenyatta, se prépare à des entretiens décisifs avec le Premier ministre somalien, Mohamed Roble, attendu à Nairobi ce mardi.La rencontre entre les deux dirigeants est considérée comme l’une des tentatives les plus sérieuses des deux pays pour améliorer leurs relations dégradées depuis plusieurs années.

La visite de Mohamed Roble à Nairobi intervient quelques jours seulement après que Raychelle Omamo, le Secrétaire d’Etat kenyan aux affaires étrangères, s’est rendu à Mogadiscio pour des entretiens avec de hauts responsables de l’Etat, dont le président Mohamed Farmaajo.

L’ordre du jour le plus important de la rencontre Kenyatta-Roble sera sans doute le différend maritime entre les deux voisins dans l’océan Indien, une affaire qui est devant la Cour internationale de justice (CIJ).

La zone litigieuse entre le Kenya et la Somalie couvre 160.000 km² et recèle une riche réserve de pétrole.

La Somalie a assigné le Kenya devant la CIJ en 2014, affirmant que la délimitation de la frontière maritime séparant les deux pays devait s’inspirer de leur frontière terrestre.

De son côté, le Kenya insiste pour que la ligne maritime soit horizontale et commence là où les côtes des deux voisins se rejoignent.

Le président Kenyatta et le Premier ministre Roble cherchent à aplanir les divergences entre leurs deux pays, les Somaliens accusant Nairobi d’interférer dans leurs affaires internationales, le commerce du khat (miraa) et la sécurité régionale étant mis à mal.

Depuis le mois de mai dernier, lorsque l’autorité de l’aviation civile somalienne a décidé d’interdire l’importation d’herbes de khat, qualifiant ce commerce d’illégal, les commerçants kényans de miraa ont subi des pertes s’élevant à des dizaines de millions de shillings kényans.

Le président Kenyatta pourrait user de son influence pour faire annuler cette décision qui porte préjudice aux exportateurs de son pays vers la Somalie.

Les relations entre la Somalie et le Kenya ont été tendues ces dernières années, culminant avec la décision de Mogadiscio de rappeler ses diplomates de Nairobi, invoquant une ingérence dans ses affaires intérieures.

Mogadiscio a accusé Nairobi de s’ingérer dans sa région de Gedo, une allégation que le Kenya a toujours niée.


Commentaire

L’Info en continu
  • Togo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 09.04.2019

Kpalimé

Le gouvernement ambitionne de faire du tourisme l’un des leviers de développement du pays afin que le Togo soit pionnier du secteur touristique dans la…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut