Société › Education

Les Profs Kpodar et Kokoroko rendent hommage à leur aîné le Prof  Ahadzi-Nonou  

Remise du document au Prof Ahadji

Le Professeur Koffi Ahadzi-Nonou a donné des cours à plusieurs étudiants dont la pluparts sont aujourd’hui devenus Professeurs comme lui.  Les profs Adama kpodar, vice-président de l’Université de Kara et Dodzi Kokoroko, président de l’Université de Lomé qui sont deux de ses anciens élèves lui ont rendu hommage hier mercredi au cours d’une cérémonie solennelle à l’auditorium de l’Université de Lomé.  

Au cours de la cérémonie, les deux professeurs ont remis à leur ainé des « Mélanges » édités en son honneur.  Selon Pr. Dodzi Kokoroko,  ces « Mélanges » sont une œuvre collective, faite d’articles, coordonnée par les premières élèves du Pr. Koffi Ahadzi-Nonou, autour de l’idée fondamentale chère à leur maître. Il s’agit, a-t-il dit, de la finalité de droit et de la science politique, une problématique éternelle qui justifie l’existence même des disciplines et de leurs enseignements, mais qui ne sauraient se réduire à un questionnement réducteur des objectifs. Il a précisé que l’idée de finalité fait remonter à la conception, à la qualité, à l’exécution et à l’évaluation de l’instrument qui doit atteindre sa cible.

Pour le président de l’UL, les « Mélanges » remis au Pr. Ahadzi-Nonou ont été conçus pour immortaliser son parcours exceptionnel et lui témoigner amour, admiration et amitié. Selon lui, les « mélanges » sont une sorte de dévotion intellectuelle manifestée sous forme d’hommage des collègues et amis, en récompense à l’éminent professeur pour tout ce qu’il a apporté à la communauté universitaire.

Aussi, de tous les éloges qui lui ont été faits hier, l’on retiendra-t-il que Pr. Koffi Ahadzi-Nonou est le symbole de la rigueur, de l’engagement et de la fidélité : « Cet éminent personnage se distingue par sa pluridisciplinarité et par sa complétude universitaire avec en toile de fond « une passion  » hors pair dans ce qu’il entreprend », a déclaré Pr. Kokoroko.

Un parcours exceptionnel

De l’avis de nombreuses personnalités à la cérémonie d’hommage, Pr. Ahadzi-Nonou fait partie des icônes du droit public et de la science politique. En effet, après l’obtention de son Diplôme d’Etude Approfondie en Droit public (DEA) à l’Université de Poitiers en 1979, il s’est engagé pour un autre en Analyse politique et institutionnelle dans la même institution en 1980. Il soutient en 1989 sa thèse « Essai de réflexion  sur les régimes de fait : le cas du Togo », thèse qui lui a valu le prix de thèse de l’Université de Poitiers. Par cette récompense, il devient ainsi un intellectuel célèbre.

De 1986 à 1987, il enseigne à l’Université Nationale du Bénin, puis de 1987 à 1992, à  celle de Niamey, au Niger. Pr. Ahadzi-Nonou commence sa carrière universitaire au Togo en 1992 et devient le premier agrégé en Droit public et sciences politiques en 1997, puis professeur titulaire de Droit public en 2003.

L’homme que beaucoup présentent comme un passeur entre les universités draine derrière lui des doctorants, des docteurs, des agrégés et des professeurs titulaires. Membres du jury d’agrégation du concours de droit public en 2005 et président du jury en 2013, 2015 et 2017, Pr. Ahadzi-Nonou continue de former une génération d’enseignants de haut rang.

Chef de département de Droit public de 1995 à 2003, il a été vice-président de l’Université de Kara (2003-2006) et président de l’UL (2006-2014). Sur le plan régional, il fut président du comité consultatif général du CAMES (2009-2014). Membre du Comité Technique spécialisé des sciences juridiques et politiques de 1996 à 2006. Attaché à la paix et à la réconciliation, il fut le premier rapporteur de la Commission Vérité, Justice et Réconciliation du Togo (2009-2012) et juge à la Cour constitutionnelle en 2014. Prof Koffi Ahadzi-Nonou entame sa retraite administrative en juin prochain, fier d’avoir préparé sa succession, qui n’entend  point parler de parricide.

Source: Togo Presse



-->

Commentaire

À LA UNE
Retour en haut